twitter facebook google plus instagram pinterest linkedin

Motivation, dessin, projets: le bilan partie 2

Salut, les enfants !

Pour débuter, j’aimerais vraiment remercier pour de vrai les gens qui m’encouragent depuis que j’ai repris le blog et le dessin. J’ai reçu depuis quelques temps des messages et des témoignages qui m’ont beaucoup touché, vous avez rempli mes batteries de motivation pour un bon moment. Si je fais ça, c’est pas seulement pour moi, c’est aussi pour vous. La minute émotions étant passée, je vais faire ce que je fais de mieux, à savoir dire du mal de moi même.  On est parti pour la deuxième partie de ce bilan du début d’année, les points négatifs.

Les points à améliorer en ce début d’année.

Je commence tout de suite par le pire, le temps. Le temps, ne défile pas à l’envers. C’est dur de le suivre, tellement dur. Mon gros point faible, c’est l’organisation. C’est tellement le bordel, je me suis lancé dans 3000 trucs un peu à tatons sans vraiment savoir où j’allais, et donc ma productivité en a pâti. Tous les points que je vais aborder découlent directement de cette erreur et affectent ma motivation.

L’entrainement au dessin n’est pas un franc succès. Honnêtement, je suis satisfais de mon entrainement, j’ai bien avancé, je me fait tranquilement du niveau, mais quand je revois le planning que je m’étais prévu, je déchante. Clairement, il n’y a pas une semaine où j’ai tenu la totalité du programme. Le début de semaine, ça passe. Le soucis, au fond, c’est la vie sociale. C’est compliqué concrètement de garder un aussi grand créneau horaire quand on veut aussi tenir un blog, avoir un emploi, aller à la salle de sport, voir les gens qu’on aime, réseauter… Résultat, les séances du jeudi au samedi passent systématiquement à la trappe au profits d’une de ces causes.

Pour finir, les projets. Au bout du compte, à force de faire pleins de choses, rien n’avance. On est déjà en Mars, un quart du temps que je m’était accordé pour réussir m’a déjà filé sous les doigt et je suis loin d’avoir bouclé quoi que ce soit. Le pire, c’est que je remet encore des dossiers sur la pile.

Comment retrouver la motivation ?

Tous ceux qui vont m’envoyer des messages inquiets, rassurez vous, tout va bien. N’oubliez pas qu’il y a une première partie à ce post. Mais fatalement, les choses ne se passent jamais comme prévu et il faut savoir rectifier le tir. En gros, c’est simple. Cette fois je vais devoir faire ce je sais faire de moins bien, m’organiser et clore des dossiers. Je vais recentrer mes entraînements de dessin vers les projets et revoir mes objectifs pour lier tout ce qui touche au blog, aux fanzines et aux médias sociaux.

Je vous remercie encore de me suivre et de lire mes articles et mes bd. Je vous invite une fois de plus à me spammer sur les Facebook, Twitter et Instagram. Rendez vous Vendredi Soir pour le prochain épisode de Loser. D’ici là éclatez vous bien, à plus.



0 réponse à “Motivation, dessin, projets: le bilan partie 2”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Répondre pour valider votre commentaire * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.