twitter facebook google plus instagram pinterest linkedin

Pourquoi Deadpool est ma nouvelle référence du film de SuperHéros

Le premier film de Deadpool est sorti il y a maintenant quelques jours et a remporté un franc succès auprès des fans et du grand public. Aujourd’hui, en plus d’être un des personnage les plus populaires de la bande dessinée de Super-Héros, il devient une référence du cinéma. Essayons de réfléchir ensemble sur le pourquoi.

deadpool illustration drawing comic book

Deadpool, un film qui s’adresse aux fans

Soyons clair, je n’ai rien contre le fait de vouloir attirer un grand public ni de vouloir faire du pognon. C’est normal, on parle quand même d’une industrie du divertissement à but lucratif, c’est le jeu. Mais quand tu fais une adaptation d’une licence populaire de la bande dessinée, des comics en l’occurrence, tu dois prendre soin de ton spectateur. Tu dois bien faire attention à celui qui ne connais rien à ton produit qui  représente la grande majorité du public que tu vises; mais il ne faut surtout pas que ça soit au détriment de ta fanbase. Ici, on a de la référence, de l’easter egg de bâtard, et un personnage qui est fidèle à celui qu’il est dans la bd. Un autre plus, C’est un film DEADPOOL, pas Wade Wilson, même si on voit encore un peu trop la belle gueule de Reynolds à mon gout. Le gars n’apparaît pas dans son costume que 5 minutes au début au milieu et à la fin comme dans un Iron Man, et son masque ne se fait pas cramé sur les deux tiers, façon “au prix où on l’a payé, on va vous montrer sa tronche” style Spider Man.

Deadpool, sa personnalité, le 4ème mur

Deadpool est par nature un personnage populaire, car il s’adresse au spectateur. Il lui parle par sa conception, un perso qui est déresponsabilisé, décompressé, qui ne se prend pas la tête, qui n’a pas et qui ne fait pas la morale. Le film retranscrit très bien ça sans tomber dans la parodie de lui même. Le quatrième mur est aussi sûrement ce qui le rend si populaire et inimitable. Le quatrième mur, c’est cette espèce de dimension où un personnage est conscient qu’il est fictif qu’il évolue dans un monde qui n’existe pas et s’adresse directement à son lecteur ou son spectateur. La plupart des personnages dont on dote cette capacité sont traités de manière caricaturale, souvent en hommage aux cartoon de Tex Avery ou de la Warner. Assez peu sont utilisé de manière dramatique, de mémoire, à part Deadpool, il y aurait peut-être Lobo, et cet autre perso là, qui a conscience de l’absurdité du monde qui l’entoure, qui en profite pour tuer des gens en demandant l’accord de ses lecteurs, et qui fait des trucs débiles genre s’enlever le visage et se le recoller avec des élastiques… C’est quoi son nom déjà ? Je crois qu’il est d’ailleurs un peu populaire celui là aussi.

View this post on Instagram

Colour version of my #joker.

A post shared by Alexandre "RIP" Bleuzet (@mastarip) on

Du coup, le film s’approprie vraiment bien ce quatrième mur en utilisant la mythologie dont il est issu à savoir les films X-Men et en amenant avec brio le moment le plus pénible de tout film de super-héros, les origines.

Un film Rated R à moyen budget.

C’est vraiment une bonne chose que le film ai été produit avec relativement peu de thunes, pas d’acteur connu qui ramène trop sa tronche, pas de perso en mode push, pas de Wolverine en gros. Ce qui nous permet de voir un peu Colossus, autre personnage ultra populaire qui a tellement été sous utilisé par la franchise.  Pas de pression financière non plus pour l’équipe qui a pu se lâcher un peu et nous donner ce qu’on attendait (et que les détracteurs n’ont pas apprécié) des blagues sous la ceinture, des cadavres, des bites, des godes-ceintures…

Voilà, Deadpool prend la première place de mon top pour le moment, je me rematerais X2 tout de même pour être sûr qu’il ne soit pas toujours 1er au fond dans mon cœur de fan des x-men. Comme d’habitude, merci de commenter, liker, partager, parler à vos amis. Il n’est pas interdit non plus de visiter les autres rubriques du site. Éclatez-vous bien, à bientôt.



0 réponse à “Pourquoi Deadpool est ma nouvelle référence du film de SuperHéros”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondre pour valider votre commentaire * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.