twitter facebook google plus instagram pinterest linkedin

quoi de neuf ?

Je sais ce que vous allez dire :

« Tous les ans à la même époque, il nous fait le même refrain, et tous les ans ça s’essouffle au bout de quelques semaines. »

Vous n’avez pas tout à fait tort, mais vous n’avez pas tout à fait raison non plus. Même si elle n’en a pas l’air, 2016 a été une année riche pour moi, et l’on va faire un petit bilan ensemble.

Comme je le disais l’année dernière :

motivation picture

Quel Bilan pour cette année 2016 ?

 

L’année dernière, je me suis consacré à ce blog, du moins jusqu’au mois d’avril. J’ai beaucoup appris sur la conception d’un blog, sur la construction d’un post, sur la promotion, sur tous ces trucs que l’on aurait pu dominer, mais que l’on a laissé passer devant nous… J’ai eu un succès relatif, mais satisfaisant. Déjà à l’époque j’apercevais mes limites, notamment vis-à-vis de Loser. Je me rendais compte aussi que cumuler les projets, les transformations personnelles, en plus de mon travail régulier et la gestion des problèmes personnels n’était pas si aisé. En fait, je prenais conscience que la multiplicité des tâches que je m’imposais rendait tous les résultats médiocres. Tout était profondément moyen, mon job m’ennuyait, dessiner me saoulait, faire du sport m’épuisait… Puis le drame arriva.

 

Suite à un remplacement foireux de ventilateur ayant entraîné un court circuit dans la carte mère, Jean-René II, mon PC, est décédé en ce mois d’Avril 2016. Désespéré un temps, je me suis vite retrouvé soulagé.

 

 

Soulagé, car je n’avais plus à courir pour finir le prochain épisode de loser à temps (non je n’ai pas retenu la leçon en dix ans…) pas d’article à écrire en quatrième vitesse parce qu’il faut bien, j’étais libéré de toutes ces contraintes. Enfin, à ce moment, je n’avais pas encore réalisé que mon disque dur avait aussi été grillé électriquement et que j’avais perdu absolument tout mon travail en dessin et graphisme de ces cinq ou six dernières années.

 

Et depuis ?

 

« Voilà, depuis avril, tu te la coules douce ! » Vous dites-vous bande de chenapans que vous êtes. Bah, non. Au contraire. Durant cette période de chômage technique, j’ai beaucoup réfléchi à l’univers, comme d’habitude. J’ai aussi pensé à ce que je voulais faire de ma vie, comme d’habitude. Là, j’ai pris conscience du point auquel je bloquais moi même ma progression. Le cumul de projets qui n’aboutissaient jamais en était le symptôme le plus visible.  J’ai donc choisi de me concentrer sur une ou deux tâches à la fois, de les mener à fond avant de passer à la suite. Le but étant tout de même d’éradiquer ces fameux blocages, qui m’empêchent d’avancer.

D’abord, l’argent, me remotiver à mon travail et régler une bonne fois pour toutes les quelques problèmes financiers que je pouvais traîner. Ensuite, le physique. En cette première partie d’année, j’ai négligé le sport, mon entraînement, mon régime alimentaire et mon sommeil. J’ai donc décidé de repasser cet aspect au premier plan, d’augmenter mes séances de gym, et de me reconstruire physiquement. Je suis assez fier des résultats que j’obtiens aujourd’hui. Puis, pour finir, il me fallait un projet pour l’avenir.

 

CVlibrary.fr

 

En fait, je n’étais pas très satisfait de ce site. Je trouvais qu’il était pas mal foutu, et, comme je disais plus tôt, j’ai beaucoup appris en le construisant. Mais, j’étais frustré, car j’avais commis plein d’erreurs lors de sa conception. Je suis notamment allé trop vite et je n’avais pas préparé de contenu à l’avance. Bref, je n’avais pas de stratégie. Je voulais aussi créer quelque chose qui m’offre une porte de sortie à mon boulot, qui pouvait me permettre de construire mon propre business. C’est là qu’a commencé à germer une idée. Jusque-là, j’ai aidé pas mal de gens à concevoir graphiquement leur CV, maintenant je veux me placer sur cette microniche et proposer des conseils pour mettre en valeur les candidatures. J’ai donc passé les derniers mois à concevoir le site internet CVlibrary.fr et les quelques activités d’ateliers / présentations qui tournent autour.

 

 

Là encore, j’ai fait des erreurs, j’ai beaucoup appris. Surtout qu’a faire seul et à mi-temps, il s’agit d’une entreprise longue et complexe. Mais les choses avancent et je commence maintenant à en faire la promotion. Si vous avez donc l’occasion de m’y aider en adhérant aux réseaux sociaux, en partageant les post et en contribuant, je vous en remercie.

 

Le dessin dans tout ça…

 

C’est grosso modo ce que j’ai fait du reste de mon année. Dans tout ça il reste le dessin. Je disais avoir pris conscience de blocages, psychologiques, physiques et sociaux, qui m’empêchent de progresser. Je dois régler ces problèmes avant de pouvoir vraiment m’épanouir artistiquement. Ça ne veut pas dire que j’arrête, bien au contraire. J’emprunte juste un chemin plus long. Je vais publier sans me mettre la pression. Sans doute vais-je privilégier les réseaux sociaux qui offrent tout de même une plus grande visibilité. Aussi, je voudrais profiter de la perte de mon travail récent pour tout reconstruire et libérer enfin mon potentiel à son maximum.

 

 

 

Je me servirai de ce blog comme espace d’expression, si ça ne vous dérange pas. Je vais m’arrêter là pour le moment, merci à ceux qui me liront jusqu’au bout. Passez une bonne année 2017 et à bientôt.

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondre pour valider votre commentaire * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.